Faida Tribunali: Je suis heureuse de voir comment les jeunes filles entrepreneurs se lèvent aujourd’hui

 

243Designer c’est le mariage entre la culture africaine et occidentale, une start-up  de mode dirigée par  Faida Tribunali,une jeune femme congolaise de 20 ans. Grâce à la vente  en ligne des vêtements classiques et décontractés , 243Designer promet dans le monde de la mode africaine.

 

 

 

 

Go Ladies Magazine : Vous êtes la fondatrice de 243Designer, une ligne de vêtement qui associe le pagne à des tenues modernes. Qu’est-ce qui vous a  poussé à créer cette marque ?

 

Faida Tribunali : . C’est avant tout la dimension humaine de ce que cela représente 243 Designer est née dans l’optique de solidifier  la diaspora à ses racines africaines,d’où la vente à  l’internationale dès  le départ. 

On identifie les peuples par leur langue,leur cuisine mais aussi leur accoutrement,nous voulions  également montrer aux jeunes qu’on peut porter du “AfricanPrints ” peu importe son style. Au-delà  de la qualité de nos produits confectionnés avec soin par des artisans exerçant depuis des longues années.

 

 

GLM : Quelle est la particularité de  243Designer ?

 

Faida Tibunali : Nous sommes la seule marque de vêtements au pays à ma connaissance qui livre à travers le monde à moindre coups et en un temps record. C’est notre engagement social  qui est l’une de nos plus grande  fierté,la  fondation caritative 243Designer Lisungi à laquelle nous versons une grande partie de nos revenus. 

 

 

 

 

 

Dans 5 ans,je vois 243Designer  GRAND. Nous souhaitons être la plus grande marque du pays, d’Afrique et pourquoi pas à long terme du monde? (Rire), afin d’être une source d’inspiration pour tous les jeunes, plus précisément jeunes congolais et africains qui hésite à se lancer tout en ayant des idées de génies. Faida Tribunali

 

 

 

GLM : Entreprendre ce n’est pas facile et 243Designer tient le coup depuis deux ans maintenant. Quelles sont les difficultés auxquelles vous avez fait face ? Comment vous les avez surmontés ?

 

Faida Tribunali : Les difficultés sont légions! Ça va être dure de tout citer de peur d’en oublier d’autres  (rire). Plus sérieusement, entre changement de taux de change ,les délais postaux qui parfois nous jouent des tours, des partenaires qui ne remplissent pas leurs engagements, un manque de financement qui est un truisme dans notre pays.

Malgré cela la clé de notre succès au quotidien est le fait que notre équipe est soudée et qu’elle partage la même vision. Grâce à Dieu, à tous ceux qui nous entourent, aux commentaires positifs de nos clients, de nos partenaires  et aux témoignages de différents entrepreneurs nous sommes tous les jours un peu plus boostés.

 

On identifie les peuples par leur langue,leur cuisine mais aussi leur accoutrement,nous voulions  également montrer aux jeunes qu’on peut porter du “AfricanPrints ” peut importe son style.

Faida Tribunali

 

GLM : Comment définissez-vous une Femme Accomplie ?

 

Faida Tribunali : Je crois qu’une femme accomplie, c’est avant tout une femme qui se connaît, qui connait ses faiblesses et ses forces, une femme qui sait ce qu’elle vaut indépendamment de ce que peuvent penser les autres. C’est une femme qui se fixe des objectifs et qui tous les jours travaille  pour les atteindre. C’est une femme qui comme me l’a dit quelque’ un de cher, se bat pour réaliser ses rêves en réalisant ceux des autres, c’est une femme qui atteint ses objectifs en aidant les autres à atteindre les leurs. 

 

GLM : Hormis la mode, avez-vous une autre passion ?

Faida Tribunali : J’en ai plein d’autre, mais voilà  un petit top trois : La lecture, la photographie ainsi que le football, oui même  si je m’abstiens d’en pratiquer (rire).

 

 

 

 

Je crois qu’une femme accomplie, c’est avant tout une femme qui se connaît, qui connait ses faiblesses et ses forces, une femme qui sait ce qu’elle vaut indépendamment de ce que peuvent penser les autres. C’est une femme qui se fixe des objectifs et qui tous les jours travaille  pour les atteindre.c’est une femme qui atteint ses objectifs en aidant les autres à atteindre les leurs.

Faida Tribunali.

 

 

GLM : 243Designer évolue bien, il y a un site, la vente online . Comment voyez- vous 243Designer dans 5 ans ?

 

Faida Tribulani :  En un mot GRAND. Nous souhaitons être la plus grande marque du pays, d’Afrique et pourquoi pas à long terme du monde? (Rire), afin d’être une source d’inspiration pour tous les jeunes ,plus précisément jeunes congolais et africains qui hésitent de  se lancer tout en ayant des idées de génies.

 

 

GLM : Quelle image avez-vous de la jeune femme congolaise ?

 

Faida Tribunali : Une femme forte, une femme qui tous les jours prend conscience de sa valeur, des combats qui sont les siens, une femme courageuse.  Voilà pourquoi je suis heureuse de voir combien les jeunes filles entrepreneurs se lèvent  aujourd’hui, ça fait réellement plaisir. 

 

©copyright novembre 2017

Auteur de l’article : Sarah

Commentaires fermés.