Depuis la nuit de temps le football féminin souffre d’un manque prise en charge adéquat et de l’absence bonne organisation en république démocratique du Congo. Et ce, malgré les fonds alloués par la FIFA pour la promotion du football féminin.

En effet, les dirigeants à la tête de la Fédération Congolaise de Football Association ne s’intéressent qu’aux hommes en raison des profits et des montants exorbitants que débourse le gouvernement.

Le manque d’accompagnement sérieux, régulier et sponsorisé de la part de notre fédération nationale, la mise en disponibilité des moyens aux clubs féminins et aux sélections nationales féminines sont parmi les maux qui dérangent cette branche.

De ce fait, pour arrêter cette injustice vis-à-vis au football féminin, plusieurs experts pensent que les autorités doivent s’impliquer en mettant tout le monde au même pied d’égalité, c’est-à-dire même mobilisation, même salaire, même condition d’hébergement et d’entrainement. Il faudra aussi penser à la création des équipes féminines au sein des grands clubs de la RDC afin de préparer la prochaine génération des joueuses .