Dans le but d’accroitre son impact auprès des femmes africaines, le Women’s Investment Club (WIC),en partenariat avec BM Partners ainsi que Silikin Village, compte élargir son domaine d’action en Afrique Centrale et particulièrement en RDC. C’est à cet effet que s’est tenue le 04 mars 2021 dans l’enceinte du Texaf Digital Campus, une rencontre entre les femmes entrepreneures congolaises de divers horizons afin d’échanger sur les différents challenges auxquelles elles font face et définir les moyens de sortis pour bâtir une nouvelle cohorte de femmes congolaises puissantes économiquement.

Qu’est-ce que le WIC ?

Il s’agit du premier Club de femmes investisseurs crée au Sénégal le 08 mars 2016 sous l’initiative d’un groupe de femmes leaders et de CGF Bourse en partenariat avec la Société de Gestion et d’Intermédiation (SGI). Il compte en son sein  83 membres.

Le Women’s Investment Club (WIC) Sénégal a pour vision de donner aux femmes un accès privilégié aux instruments financiers modernes au service d’un développement économique inclusif.

Le 08 mars 2019, le WIC Sénégal a lancé le premier fond d’investissement dédié exclusivement aux entreprises dirigées par des femmes au Sénégal et en Côte d’Ivoire : WIC Capital. Aujourd’hui, le WIC s’active pour la mise en place d’un programme d’accompagnement d’entreprises dirigées par des femmes au Sénégal : la WIC Académie.

Women’s Round Table Talk

Ces assises ont été organisées en prélude de la création du Club Congolais des Femmes Investisseurs, dans le cadre des évènements décideurs organisés par le cabinet d’affaires publiques et de lobbying BM Partners, en collaboration avec Silikin Village.

Il y a eu  plusieurs moments forts, notamment la présentation du WIC et de l’opportunité de sa duplication en RDC par Fatou Niang, Présidente du WIC Sénégal ,Raymond Mendy, DG de Silikin Village ainsi que Corinne Mbuyi, Présidente de BM Partners.

Ces derniers ont conjointement signifié les différentes raisons pour lesquelles ce club sera avantageux pour les femmes entrepreneures congolaises.

La Women’s Round Table Talk a donc été une opportunité offerte aux entrepreneures congolaises afin d’évoquer les difficultés auxquelles elles font face notamment l’accès au crédit avec des taux d’intérêts parfois exorbitants et les délais de remboursement qui sont très courts. Le WIC apporte la solution : Un accompagnement  financier sans contraintes.

Malgré le contraste économique qu’offre la RDC, les femmes se lèvent, bravent les barrières et bâtissent des empires. Et, l’apport du WIC aux côtés de ces dernières est sans doute le coup de pouce qui les mènera vers une vraie ascension économique.